Air Corsica ©Marianne Tessier

Philippe Dandrieux - Air Corsica
Philippe Dandrieux vous êtes Président du directoire d’Air Corsica depuis 2009. Comment se porte la compagnie ? Quels sont les moyens nouveaux dont elle dispose ou dont elle entend se doter prochainement ?

La Compagnie se porte bien. Sur le plan de l’exploitation, elle assure un nombre important de vols sur une large plage horaire avec un bon taux de ponctualité et de disponibilité.

Au plan commercial, la Compagnie poursuit la mise en marche de moyens propres : force de vente, internet et agences de voyages.
Dans le domaine financier, les résultats 2018 seront aussi bons que l’année précédente. La Compagnie est aujourd’hui dans un cycle vertueux où la baisse de charges et des matières premières se conjugue au développement du trafic, consolidant ainsi son assise financière.

Elle sera dotée courant juin d’un sixième Airbus A320 et présentera à son Conseil de Surveillance, des projets d’évolution de flotte autour de nouveaux modules Airbus (A320neo). Nous étudions également pour l’avenir des moyens complémentaires, toujours autour de la flotte monocouloir Airbus.
Enfin, Air Corsica va poursuivre son effort de digitalisation et de développement numérique tant au regard de l’exploitation qu’à celui du commercial.

Air Corsica

©Marianne Tessier

À l’international vous avez inauguré en 2014 des liaisons avec la Belgique, où en êtes-vous ?

Nous avons fait le pari ambitieux de nous positionner sur une capitale européenne avec l’ouverture d’une ligne Corse-Belgique dès 2014.

D’abord vers l’aéroport de Liège, remplacé en 2017 par l’aéroport de Bruxelles Sud Charleroi. Une stratégie commerciale et marketing offensive : une offre de prix attractive couplée à une offre de services gratuits, comme les boissons à bord, la franchise bagages en soute et en cabine, le choix des sièges en ligne, etc., a permis d’assurer le succès de cette opération. La ligne possède un véritable potentiel comme le confirme le taux de remplissage des avions qui dépasse les 90 % pendant plusieurs mois d’exploitation.

Aujourd’hui Air Corsica est le premier transporteur entre la Belgique et la Corse en terme d’offre de sièges. La Compagnie est connue et appréciée des Belges car elle répond incontestablement à leurs attentes. En 2018, nous renforçons notre offre sur Ajaccio et Bastia et nous complétons cette offre avec la desserte de l’aéroport de Calvi. De plus, nous prolongeons la saison d’activité de la ligne qui a débuté fin mars et qui sera maintenue jusqu’à début janvier (au lieu de mi-novembre en 2017). Nous souhaitons, à terme, annualiser la ligne afin de valoriser la Corse toute l’année.

Air Corsica

©Marianne Tessier

Vous ouvrez cette année une ligne Corse-Londres. Quelles sont vos attentes et, à l’orée de la saison estivale, quelles tendances observez-vous ?

L’ouverture de cette nouvelle ligne Corse-Londres s’inscrit parfaitement dans la volonté de développer la Compagnie à l’international.

D’autant que notre présence dans l’hexagone est maintenant très solide : depuis 5 ans nous nous sommes installés dans les grandes métropoles, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Nantes ainsi que sur la Belgique qui nous permet de capter également la clientèle du Nord de la France. Nous abordons Londres avec la même dynamique que celle de la Belgique. Le potentiel y est encore plus important mais il est cependant plus complexe à développer car la Corse reste encore trop peu connue des britanniques. Nous nous appuyons donc sur un partenariat étroit avec les Chambres de Commerce insulaires et avec l’Agence de Tourisme de la Corse pour lancer une grande campagne de communication. Notre stratégie semble pertinente et l’intérêt des londonniens se confirme, puisque la tendance annonce des taux de remplissage prometteurs. Mais nous savons que rien n’est acquis, il faut asseoir et pérenniser la ligne dans le temps avant de pouvoir la prolonger. La diversification des clientèles et l’allongement de la saison touristique sont au coeur de nos préoccupations. En effet, fortement attachés à notre identité régionale, notre mission est d’accompagner et de développer un tourisme toutes saisons en valorisant le patrimoine naturel de la Corse qui rivalise sans difficulté avec des destinations plus lointaines.