Symbole de patrimoine historique et culturel ainsi que d’avant-garde technologique, Breguet a de tout temps exercé une véritable fascination par sa capacité à innover. La Maison opère encore aujourd’hui d’importantes percées dans les nouvelles technologies horlogères en adoptant par exemple, pour la réalisation de certains composants de ses mouvements, un matériau aux multiples propriétés : le silicium. Si la marque, référence absolue en matière de Haute Horlogerie, appartient à ce point au patrimoine culturel européen, elle le doit aux prouesses des maîtres horlogers d’aujourd’hui mais aussi à l’esprit prodigieusement inventif de son fondateur, Abraham-Louis Breguet (1747-1823).

Apprécié dans toutes les cours d’Europe, il devient l’horloger de référence des élites diplomatiques, scientifiques, militaires et financières. Il exécute des pièces spéciales pour ses clients les plus prestigieux et entretient un lien particulier avec l’île de beauté. C’est ainsi qu’il créé pour la reine de Naples, Caroline Murat, la première montre-bracelet de l’histoire, en 1810. La jeune soeur de Napoléon 1er qui accède au trône de Naples en 1808, encourage les arts et n’hésite pas à vanter les mérites de Breguet. Quant à Napoléon Bonaparte, le futur empereur, que ce soit à titre personnel ou pour mener à bien ses différentes campagnes, il s’offre plusieurs créations signées Breguet. Il voit à travers ces garde-temps prestigieux un symbole d’ascension sociale et politique qui va de pair avec le pouvoir qu’il convoite.