Depuis son rachat en 2008, la Maison de Champagne Brimoncourt a su imposer et faire partager son identité et ses valeurs.

Champagne Brimoncourt

© parismust.com

Alexandre Cornot, Président de la Maison et surtout un habitué de Porto-Vecchio, revient avec nous sur cette belle aventure et nous fait partager sa vision. Cet Esprit libre vise la perfection et l’excellence pour sa Maison. Des valeurs qu’il exprime au travers d’une gamme remarquable.

Alexandre, nous avions déjà eu l’occasion de vous rencontrer il y a quelques années lors du lancement de la nouvelle gamme des Champagnes Brimoncourt. Nous sommes ravis de vous interviewer à nouveau aujourd’hui.
Quelles sont les spécificités des Champagnes Brimoncourt ?

Leur goût bien sûr, ils sont excellents ! (rires)
Si c’est moi qui le dit ça ne veut rien dire, mais quand c’est Andrew Caillard en personne qui nous attribue des notes de dégustation de 94 à 97 sur 100, alors…

Il y a les vins bien entendu et puis il y a cet esprit typique, très Brimoncourt, qui est basé sur une combinaison de savoir-faire et de savoir-vivre et se traduit en un juste et fin équilibre entre la modernité et la tradition.

En simple, les amateurs de Brimoncourt ont le palais délicat, sont élégants, décontractés et souriants…

Champagne Brimoncourt
Dans quelle direction la Maison évolue-t-elle aujourd’hui ?

Depuis sa reprise en 2008, nous n’avons eu de cesse de renforcer nos positions dans les Premiers et Grands Crus en Chardonnay et Pinot noir. Nous construisons des relations de confiance qui assurent la longévité du style de la maison. Pas d’ostentation, des bulles fines et de la fraîcheur ou l’incarnation d’un remarquable style — en toutes circonstances.

Quelles sont vos réussites, vos fiertés ?

Nous sommes fiers de rencontrer et séduire chaque jour un public de connaisseurs toujours plus large.
Depuis Le Bon Marché, notre premier client historique, nous avons ouvert des centaines de points de vente en France jusqu’à plus récemment, notre entrée chez Nicolas…
Et puis il y a eu l’Europe, les Etats-Unis, l’Australie, le Brésil…

Des réussites ?

Je dirai que la réussite se construit chaque jour, sans relâche. Boileau ne disait pas autre chose dans son Art Poétique… (ndlr : Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage)

Quels sont vos prochains objectifs, vos ambitions ?

Poursuivre, nous renforcer, ouvrir de nouveaux marchés. Nous continuons à acheter du vignoble, c’est important pour notre ancrage.
Rénover également notre siège de Reims qui a beaucoup souffert de la première guerre mondiale, 1 200 m2 de dômes et toitures complexes à refaire dans les règles de l’art… c’est une ambition en soi !

Domaine Mavela
Votre premier millésime est une cuvée très attendue, n’est-ce pas ?

Très attendue en effet… Aussi accompagnons nous notre millésime depuis la vendange 2009 mais le temps du vin est un temps long.
Tertullien ne nous dit il pas que le temps révèle toute chose ? Notre cuvée ne verra donc le jour que lorsque notre chef de caves en estimera son plein potentiel — révélé ! Probablement en 2017…

Un moment Brimoncourt en quelques mots ?

Un bon moment plein de joie et de spontanéité, avec quelques concessions puisqu’on aura quand même pris soin de le préparer en mettant 2 bouteilles — ou plus — au frais !
Vous savez bien que l’insouciance de s’improvise pas…

Champagne Brimoncourt

Champagne Brimoncourt