Pascale Tozzi — Carioca
Fondée en 1954, votre association rassemble aujourd’hui, les meilleurs restaurants du monde. Racontez-nous son histoire, ses valeurs, sa philosophie.

Lors de sa création en 1954 par 6 amis restaurateurs — Jean Barnagaud (Prunier), André Vrinat (Taillevent), René Lasserre (Lasserre), Claude Terrail (La Tour d’Argent), Raymond Oliver (Le Grand Véfour) et Louis Vaudable (Maxim’s) —, l’ambition de l’association «Les Grandes Tables du Monde» était de promouvoir une haute conception des traditions gastronomiques françaises. Mais dès lors, nos fondateurs évoquaient le désir de voir réunie une association mondiale de restaurateurs. En 1957, 3 ans après, nous accueillions notre premier membre étranger (Marcel Kreusch de la Villa Lorraine à Bruxelles) !

Notre association réunit aujourd’hui 188 établissements, répartis dans 25 pays et présents sur 5 continents. Tous liés par la même volonté de proposer une expérience gastronomique et sensorielle unique, ces restaurateurs sont aujourd’hui les ambassadeurs d’une excellence culinaire rare, qui se vit entre tradition, transmission et novation.

« Quand la cuisine est un art, c’est toujours un plaisir d’apprécier celle des autres »1.

Sortie de l’unique giron français, la gastronomie et les métiers exigeants qui en découlent sont devenus une affaire mondiale, dont nous sommes fiers de promouvoir l’effervescence.

1 Extrait du communiqué de presse de l’Association Traditions et Qualité, ancienne appellation des Grandes Tables du monde, diffusé en 1988

Quelles sont les principales nouveautés du guide 2020 ?

Présenté le 27 janvier dernier dans les salons du Pavillon Ledoyen, notre guide accueillait cette année 13 nouveaux membres sur 10 pays mais un seul français, le magnifique Casadelmar à Porto-Vecchio ! Il est vrai que ces dernières années, nous n’avons cessé de conquérir de nouveaux territoires : 75 % de nos nouveaux membres se situaient en dehors de la France.
De Lung King Heen, restaurant hongkongais de Chan Yan Tak inspiré de la cuisine traditionnelle chinoise, à L’Olivo d’Andrea Migliaccio, au coeur du Capri Palace en Italie, en passant par Manresa de David Kinch, véritable acteur de la gastronomie californienne, tous viennent enrichir de leur diversité de point de vue et de leur culture, notre vision de ce que doit être aujourd’hui la gastronomie contemporaine.
Notre association est aujourd’hui plurielle. Mais elle est surtout cohérente, car nous partageons tous les mêmes questionnements, les mêmes enjeux et les mêmes ambitions. Et c’est cela qui fait notre force : tisser des liens, créer de la conversation et proposer des moments de partage et d’échanges entre membres !

Face à la crise du Covid-19, quelle a été la politique des Grandes Tables du Monde ?

La force de notre communauté a été essentielle pour l’affronter, avec la volonté d’en sortir avec un esprit de conquête intact. Afin d’accompagner nos membres et de leur apporter notre soutien, nous avons multiplié les réunions virtuelles. Nous avons suivi le calendrier des réouvertures des différents pays, afin d’offrir la possibilité à nos membres d’échanger et de partager leurs expériences.

Crédit Photo : Kris Maccotta